Suspension arrière

L'adage veut qu'un beau dessin vaut mieux qu'un long discours... Je me permets donc ici de prendre en exemple le schéma d'implantation hydraulique visible dans la revue technique de l'Expert Automobile "Citroen GS 1220 tous types", pour que tout le monde comprenne de quoi on parle. La GS est une Citroën 100% pur jus. Le LHM coule dans ses veines, elle a une suspension hydraulique, hydropneumatique plus précisément. Or avec ce type de suspension, il y a des sphères de suspension qu'il faut régulièrement remplacer. C'est ce que je m'apprête à faire sur le train arrière...

Retour sur l'implantation hydraulique.

Voilà un bon moment que je n'avais pas commencé un chantier sur cette voiture. Il faut dire que celui dont on va parler ne pouvait se faire sans avoir réglé le précédent problème du tube d'aspiration hydraulique... En effet, il fallait que je puisse démarrer la voiture, qu'elle se lève, et que je la cale les fesses en l'air. C'est maintenant chose faite. Break_GS_AR.jpg

Principe de fonctionnement

La Revue Technique Automobile RTA explique que le train arrière est à roues indépendantes reliées par un bras articulé à un cadre d'essieu fixé à la coque par quatre silentblocs et prenant appui sur le piston d'un cylindre de suspension. La barre stabilisatrice reliant les deux bras, commande le correcteur de hauteur. Je vous ai perdu ? Bon alors en gros, les bras arrières sur lesquels sont fixées les roues se trouvent sur l'unit arrière. Le vérin et sa sphère sont fixés à ce bras... Regardez: Break_GS_Verins_ARG.jpg

Il s'agit du bras arrière gauche, on voit le moyeu pour fixer la roue, le frein à disque avec son étrier (au dessus), et en arrière plan à l'horizontal dans l'unit arrière, le cylindre de suspension avec sa sphère. De plus près ça donne ceci: Break_GS_Verins_ARG_Details.jpg C'est sale hein, depuis 1975...

Autant reprendre le schéma de l'Expert Automobile qui est plus parlant je pense: verin_ar_EA.jpg

C'est bon ? Je vais pouvoir vous expliquer comment ça se passe ?

Tube d'aspiration hydraulique

Voilà bientôt 1 an jours pour jours que la voiture est immobilisée: le tuyau d'aspiration du liquide hydraulique d'origine n'a pas supporté les dernières manipulations et s'est déchiré la veille du salon de Rennes édition 2017...

Lire la suite

Enfin !

CT_GS_Break.jpg

Après 3 ans de travaux, quelques démarrages difficiles, et beaucoup de fumée, la GS était présente aujourd'hui à 17h00 tapante devant son centre de contrôle technique. Elle s'y est rendue comme une grande, par ses propres moyens !

Lire la suite

23 décembre 1976

Pour Noël 1976, la GS Break a eu le droit aussi à ses petits cadeaux ! Du moins, c'est ce que peut retrouver sur la facture n°00996 du 23/12/1976.

Lire la suite

Les tubes de l'Eté.

web_IMG_20160715_162552.jpg

Enfin un peu de temps libre pour revenir en terres bretonnes s'occuper de ce Break GS. Le temps est compté, mais grâce à l'aide de Bruno que je remercie chaleureusement au passage, nous avons pu remonter toute la ligne d'échappement, ainsi que les canalisations hydrauliques haute-pression. La preuve en image.

Lire la suite

Fan club

web_IMG_5621.JPG

Ce que j'apprécie dans la voiture ancienne, c'est que bien souvent, on arrive à être proche de la nature, ou bien c'est l'inverse...

Lire la suite

24 avril 1986

Une date est toujours l'occasion de parcourir l'historique des factures du véhicules. Après celle de janvier 86, c'est au tour de la facture n°5644 bis du 24 avril 1986. on peut noter déjà qu'entre le 16 janvier et le 24 avril, la voiture aura parcouru 5379km soit plus de 1000km par mois !

Lire la suite

To do list: le ventilateur de chauffage

web_IMG_5565.JPG

Petit à petit on diminue les éléments de la To-do list du Break GS. Cette fois-ci je m'attaque au nettoyage et au contrôle du ventilateur de chauffage. Cet élément n'est pas anodin car souvent, sur les vieilles voitures arrêtées depuis un certain temps, on peut retrouver un ventilateur grippé. Or lorsque celui-ci est sollicité, il peut provoquer un court-circuit voire pire: un départ de feu.

Lire la suite

Greffe d'organes

GS_Break_1974_boite_accouplee_moteur_002.JPG

Ce vendredi 27 novembre 2015, après quasi 2 ans de travaux, le Break GS a retrouvé son groupe moto-propulseur. Le moteur avec boîte de vitesse ont été remis dans le compartiment moteur.

Lire la suite

Gazouillis

Si je vous parle d'un moyen de communication simple, sur lequel on écrit peu de mots faute de place, et qui est fort pratique en vacances (surtout en GS), vous pensez tout de suite à la bonne vieille carte postale n'est-ce pas ?!

Lire la suite

Merci Henri

Henri m'avait sorti plusieurs fois de la panade en me prêtant un de ses outils. Le dernier en date permettait de sortir les axes de pistons sans avoir à utiliser un mandrin. Henri avait travaillé dans la mécanique lourde, type agricole ou camion. Il s'agit davantage de douille de 42 que de douille de 8. Je me souviens qu'une fois je m'étais retrouvé avec l'écrou de la dent de loup du ventilateur qui était coincé en bout de filetage. Impossible de le sortir de là. J'avais donc pris un second écrou dans l'optique de faire un contre-écrou, mais je n'avais pas les outils adéquats. Henri avait pu me dépanner avec la clés qui allait bien...

La dernière fois que je l'ai vu, c'était durant mes vacances de juin. Il était enfin passé sur le chantier, voir pourquoi régulièrement il devait me prêter un outil. C'est sur qu'un moteur de GS démonté, et posé sur une planche à palets, ça change de ce qu'il avait l'habitude de voir. J'étais content et fier de lui montrer que finalement, lui aussi il avait sa part dans l'accomplissement de ce projet.

Lire la suite

Dénouement

soupapes.jpg

J'étais particulièrement déçu de n'avoir pû être présent cette année avec le break GS au salon du collectionneur de Rennes, car un fournisseur de pièce avait fait défaut. Depuis c'était la série noire. Heureusement cette semaine j'ai enfin reçu la dernière pièce nécessaire au remontage du moteur. On va pouvoir (re)sortir les outils, les manuels d'atelier, la revue technique bardée de marque pages, et reprendre le chemin du remontage.

Lire la suite

Haut de page