Moteur... Action !

Jusqu'ici le scénario n'était pas complètement dévoilé, et il faut dire que chaque scène se jouait avec un peu d'improvisation, suivant les découvertes faites lors des démontages du moment... L'improvisation, contrairement à ce qu'on pourrait penser, ne laisse rien au hasard. Il suffit pour s'en convaincre, de regarder les acteurs de théâtre lors d'un match d'improvisation. Mais là je dois dire que je ne m'attendais pas à trouver un piston cassé en démontant le moteur. Pour une dernière ligne droite, celle-ci est encore bien sinueuse !

Lors du déculassage, je retrouve le piston n° 4 avec un segment cassé, et une partie de la matière écrasée par la tête de piston: c'est la partie brillante visibile sur la photo. Mais en plus du segment cassé, je vois que la gorge accueillant le segment est elle-même endommagée avec une perte de matière. piston_segements_selection.jpg

Plusieurs solutions s'offrent à moi:

  • trouver un moteur d'occasion et échanger le jeux complet de cylindres + pistons.
  • trouver un jeu de cylindres + pistons neufs en coffret de pièce de rechange Citroën d'origine.
  • Ou tout simplement donner le piston à un rectifieur spécialisé dans la réfection moteur qui pourra recharger le piston en matière et le réusiner.

Cette dernière solution m'est proposée par Jean-Pierre Laurens de GS/AMI Service, sachant quelle permet de garder l'équilibrage d'origine du moteur, et que je peux ensuite me contenter de remplacer tous les segments des pistons pour remonter le moteur avec son équipement mobile d'origine.

En attendant que les pièces soient démontées et partent en Aveyron, quelques photos du déshabillage du moteur.

On balise le terrain: web_IMG_0563.jpg

Puis on démonte dans l'ordre en commençant par déshabiller les culasses:

  • axes de culbuteurs (très peu marqué par l'usure malgré les 320.000km du moteur).

web_IMG_0577.jpg

  • culbuteurs (même pas marqués par l'usure).

web_IMG_0579.jpg

  • arbres à cames (également peu marqué aux vues du kilométrage).

web_IMG_0578.jpg

web_IMG_0574.jpg

On range ensuite les culasses par position: web_IMG_0566.jpg

Et il ne reste plus qu'à sortir les pistons pour pouvoir ouvrir le moteur en deux et nettoyer l'intérieur des demi-carters: web_IMG_0567.jpg

Comme le reste de la mécanique les pistons sont peu marqués et je suis surpris par l'étonnante propreté de ces derniers (relative au kilométrage de la voiture). Il y a peu voir pas du tout de calamine présente. Ceci témoigne d'une bonne combustion (et donc d'un bon réglage moteur) et d'une utilisation intensive et saine du véhicule. web_IMG_0571.jpg

J'ai fait faire refabriquer par un tourneur-fraiseur le mandrin d'extraction des axes de piston, prochaine étape indispensable à la remise en route de cette voiture. Une mauvaise nouvelle n'arrivant pas seule, le Break ne sera pas présent à la Bourse d'Ancenis cette année, le week-end du 15 mars. Dorénavant l'échéance prioritaire reste le salon de Rennes, le 12 avril. Chiche !

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://macitroengsbreak.club/blog/index.php?trackback/21

Haut de page