Roulements de bras avant

Pendant que la voiture attend le retour de ses jantes repeintes, c'est l'occasion de revenir sur ce train avant aux qualités dynamiques de haut vol, et poursuivre l'inspection et son éventuelle remise en état. A l'ordre du jour: dépose des bras supérieurs et contrôle des roulements coniques. Ces derniers étant introuvables et non refabriqués, j'espère n'en trouver aucun de défectueux...

Multibras

La RTA (Revue Technique Automobile) présente le train avant de cette façon: Roues indépendantes par bras supérieur et bras inférieur articulés sur berceau avant. Le bras supérieur tourillonne sur des roulements coniques, le bras inférieur sur fluidblocs. Pour l'heure je ne vais m'attarder que sur les bras supérieurs, et ces fameux roulements coniques.

Pour ce faire il faut mettre la voiture sur chandelles roues avant pendantes afin de libérer complètement la contrainte de la barre stabilisatrice. Je commence par le côté le plus exposé sur la route: le droit, côté passager.

Démontage

Le démontage commence comme souvent par un grosse période de nettoyage. Il faut enlever la crasse, la terre, le blackson, la graisse.... Bref, préparer un chantier propre. N'oublions pas que les roulements n'aiment pas la poussière et les grains de sable. On a tous connu des roulements granuleux sur nos vélos un jour ou l'autre...

Ici un embout de l'axe du bras avant nettoyage:

Après...: A faire des deux côtés...

Le bras supérieur est celui sur lequel viennent se fixer:

  • le vérin de suspension hydropneumatique
  • la biellette de barre stabilisatrice

On commence par débloquer de quelques millimètre l'écrou "canon" de la biellette pour taper dessus afin de faire décoller la biellette à son opposé: Attention de ne pas trop dévisser l'écrou canon, en effet le choc lors de la frappe est encaissé par le filetage de la biellette. Trop dévisser l'écrou reviendrait à répartir l'effort sur trop peu de filet, et condamner la biellette par destruction dudit filetage... Sur cette photo à vocation illustratrice l'écrou est bien trop sorti.

Détail de l'écrou "canon":

Une fois la biellette désaccouplée, on peut défaire l'axe du bras. On remarquera l'état plutôt sain de l'écrou de fixation non rouillé (encadré en rouge), ainsi que l'état d'une des butées de suspension bien écrasée (encadrée en vert), qui elle sera remplacée...

On peut ensuite sortir l'axe et déposer le bras. J'ai de la chance, l'axe est sorti sans problème, encore bien gras et lubrifié:

Contrôle des roulements coniques

Une fois le bras déposé, on peut alors démonter un a un les roulements coniques. en retirant les coupelles de protections, je constate déjà que tout semble bien graissé encore, et pas de destruction anormale pour le moment:

Détail de la coupelle de protection arrière et de la cale de réglage (à ne surtout ni perdre, ni interchanger avec une autre):

Et du roulement conique correspondant:

Même contrôle du côté avant du bras: le roulement et sa coupelle sont propres !

Je remarque juste que l'axe des roulements est marqué de par les précédentes interventions dans la vie du véhicule. En épluchant les factures, je constate que ce côté du véhicule a été révisé à il y a 170.000km environ. Comme quoi ça a été bien fait, les roulements sont en excellent état !

Qu'en est-il des cages de roulement dans le bras ? En toute logique elles doivent être en aussi bon état que leur roulement, puisque ces derniers n'ont aucune trace d'usure:

Les amateurs de Citroën BX remarqueront le principe similaire au montage des bras arrières de BX, à l'exception propre aux GS: l'ajout d'une lèvre d'étanchéité sur le roulement en lui même pour le préserver de l'extérieur, ce qui en fait toute sa rareté en 2021:

Bien entendu, envisager d'adapter des roulements de bras arrières de BX sur le train avant de la GS est illusoire...

La suite ?

Me voilà rassuré. Les roulements de ce côté du véhicule vont pouvoir être remonté tel quel après nettoyage et graissage. De la simple graisse universelle généreusement déposée sera suffisante. Mais avant ça, maintenant que le terrain de jeu est dégagé côté droit, je vais pouvoir démonter la transmission complète afin de vérifier chacun des cardans.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://macitroengsbreak.club/blog/index.php?trackback/68

Haut de page